Emilie & Ben travel blog

un avant-goût de Nazca / ein kleiner Vorgeschmack auf die Nazca-Linien

les petits pingouins / Humboldtpinguine

une nuée d'oiseaux / alles voller Voegel(scheisze)

les otaries/ die Seeloewen

un crabe multicolore/ bunte Krabbe

Fels voller Voegel / le rocher aux oiseaux

troupeau d'otaries / Ausschnitt aus der Seeloewenkolonie

l'oiseau inca / der Inkavogel

une petite sieste / Mittagsschlaf...ganz schoen kleine Ohren

sur les falaises de Paracas / Im Paracasnationalpark

petite pose sur la falaise / Pause auf den Felsen


Nous voila repartis pour une ballade en mer, mais cette fois ce n'est pas pour voir des baleines mais des otaries et des pingouins (entre autres)! On peut voir ces animaux sur les iles Ballestas, a une petite demi-heure en bateau. Eh bien ca valait le coup de se lever tôt!!! On a vu quelques pinguoins, pas tres nombreux, par contre les otaries étaient venues en masse pour nous accueillir! Elles sont trop mignonnes! Restent les oiseaux, eux aussi tres tres nombreux, et qui n'ont pas arrêté de nous chier dessus, pardonnez-moi l'expression! Mon coupe-vent n'est plus vraiment orange, il est plutôt moucheté maintenant! Sympa! Heureusement on avait la capuche (enfin j'ai quand même recu une crotte dans les cheveux, génial!)! Pendant la ballade, on a aussi eu un avant-goût des lignes de Nazca, avec un cactus dessiné dans le sable, on ne sait par qui et on ne sait quand!

Apres la promenade en bateau, on a fait un tour de la réserve naturelle de Paracas, qui n'est autre que le désert! Marrant de se retrouver la, entourés de dunes, alors que juste avant nous étions en pleine mer! On s'est promenés sur les falaises, ils ont d'ailleurs une falaise dont ils sont tres fiers ici et qu'ils appellent la cathédrale, qui n'est en fait qu'une copie (naturelle) des falaises d'Etretat! Je leur ai fait remarquer, bien évidemment!

-----

Unser naechster Bootsausflug ging auf die Islas Ballestas, um Seeloewen und jede Menge Voegel zu beobachten. Vor Ort konnten wir dann auch eine Riesenkolonie von Seeloewen sehen, und jede Menge Voegel, sogar ein paar Humboldt-Pinguine! Bei den ganzen Voegeln konnten wir der Vogelscheisze natuerlich nicht entkommen, so dass unsere Jacken und mein Fotoapparat danach gesprenkelt waren, aber zum Glueck hatten wir Kapuzen! Letzlich sind die Inseln ja auch ein Hauptabbaugebiet fuer Duenger auf rein biologischer Basis!

Nach unserer Bootstour haben wir einen Ausflug in den Paracas-Nationalpark gemacht, ein Teil der Atacamawueste, die sich von Nordchile bis Nordperu erstreckt. Wir befanden uns mitten in Riesensandduenen, ein bisschen wie in der Sahara, mit direktem Blick auf's blaue Meer. Typisch fuer den Nationalpark sind die bizarren Strukturen der Felskueste, die ein wenig an die franzoesische Normandiekueste bei Etretat erinnern (siehe Fotos!).

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |