RouleCuba2016 travel blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jour 7

Belle randonnée de 56 km sous le soleil ce matin. On a principalement parcouru la Carretera Centrale, passant de multiples villes (San Cristobal) et villages (Fierro, etc). Nous sommes partis vers 7h45 pour éviter les chaleurs de l’après-midi et effectivement, nous sommes arrivés à destination vers 13h00, subissant ainsi les grandes chaleurs pour environ une heure. Le parcours était relativement plat, la circulation minime et la chaussée était bonne.

Les faits saillants de la journée se résument en :

- Les superbes paysages de la Sierra del Rosario

- La campagne du grenier de Cuba (de belles plantations et champs) et beaucoup plus d’étendues d’eau qu’anticipé.

- Des crayons de Noël donnés aux enfants en passant dans les villages, de superbes sourires et de très belles réactions.

Et le meilleur de la journée, l’hospitalité des cubains :

- le propriétaire et le chef d’un restaurant pour cubains où nous nous sommes arrêtés prendre un Coke et qui nous a piqué un brin de jasette des plus sympatique même si nous étions les seuls étrangers sur le site.

- les hôtes et hôtesses de notre Casa qui nous attendaient en voiture à l’entrée du village pour nous amener chez lui (Mayra de la Casa où nous logions hier l’avait appelé). Le patriarche familial Julio (78 ans) qui nous a jasé dans l’après-midi.

- le clou de la journée, Pilo (de son surnom), un cubain pur laine, canadophile, enseignant d’anglais à l’école secondaire locale et de littérature anglaise à l’université de Pinar Del Rio. Ce dernier nous a entretenus sur son pays, sur le Canada et ses connaissances de notre pays, particulièrement du Québec (voir photos). Un cycliste invétéré (un prof australien lui a laissé un vélo en 2006), il l’utilise à tous les jours pour se rendre au travail (25 km par jour pour l’école du village et 100 km par jour pour aller à l’université 2 fois par mois). Il nous a fièrement montrés sa librairie (voir les photos) et nous a expliqués les complications d’obtenir du matériel, même si reçu par les étrangers (coût de 10$ par kg). Nous lui avons fait un don de 10$ avec lequel il pourra acheter 2 ballons pour l’école secondaire. Il nous a également montrés sa selle de vélo qui tombe en morceau, Daniel lui a offert de lui en faire parvenir une en janvier. Bref, un bonhomme hyper-sympathique, curieux et assoiffé de connaissances (à recevoir et donner). Une très belle rencontre.

Les dernières heures de la journée ont été dédiées à un peu de lecture et de farniente. Je crois que nous avons établi notre rythme quotidien, vélo tôt le matin, arrivée à la Casa près de la mi-journée, visite du village et repos, dodo vers 21h00.

Notre espagnol s’améliore progressivement et il semble que l’hospitalité des cubains ne fait que croître plus on s’éloigne des centres touristiques.

Demain, autre randonnée d’une soixantaine de kilomètres vers Vinales en passant par le Parc National de la Guira. Le relief côteux des 30 premiers kilomètres risques de nous faire souffrir……à suivre !



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |