Line & Jean World Tour 2016 / 2017 travel blog

connaught circus

 

 


Lien à l'album en ligne / Link to the online album:

https://goo.gl/photos/KyZWxQcLWXfN7WVq7

Croisière au Japon maintenant terminée, cravate et robe de soirée bien rangés au fond des sacs à dos, nous déposons nos pieds sur le tarmac de l'aéroport de Delhi. Oh boy, Y FAIT CHAUD!!!

Première impression, ça sent normal... Pourtant, le Lonely Planet nous avait averti d'une odeur nauséabonde dès notre arrivée aux Indes. Le pays devait savoir que deux canadiens arrivaient en cette journée et à tout fait rectifier cette lacune; cool. L'aéroport à l'air sorti tout droit d'un Star Trek par son modernisme mais nous savons qu'une fois à l'extérieur, nous seront assaillis par des quêteurs, orphelins et mafioso chauffeurs de Tuk-tuk. Comment savons-nous cela?? Et bien, on a vu Slumdog Millionnaire, The Best Exotic Marigold Hotel et autres films Bollywood. On est sûrement prêt...

À la sortie des formalités de douanes et immigration, nous rencontrons notre souriant et enjoué guide Pradeed qui sera avec nous pour un mois!!

En se dirigeant vers le véhicule, nous commentons les superbes arrangements floraux et la tranquillité des lieux. Ah bon, Delhi voulait bien nous accueillir et a sûrement fait le ménage à l'extérieur de l'aéroport tout en oubliant d'en aviser le Lonely Planet.

Pradeed nous déposa à notre hôtel d'un quartier populaire... très très populaire de Delhi! La rue semble tout droit sortie d'une scène de Blackhawks Down en Somalie mais l'hôtel est super correct. Un bon dodo avant l'exploration de la capitale indienne.

À travers ces marchands de rues, kiosques de fleurs et vendeurs d'épices, se prélasse de gentilles vaches sacrées bien engraissés. Non, elles n'étaient pas maigrichonne comme dans les documentaires mais elles étaient littéralement partout, PARTOUT...PARTOUT incluant les abords et le milieu de toute route et autoroute. Elles sont "Reines" ici et personne n'oserait lever un doigt sur cette bête sacré. Malgré l'omniprésence de ces procréatrices de lait sacrées et de leurs bouses, on s'y fait progressivement à ce "chaos organisé".

Delhi était une sorte de porte d'entrée à une culture, croyance et mode de vie très différent de tout ce que l'on avait vécu jusqu'à présent. Pas déstabilisant mais agressif aux sens: surpopulation, cacophonie de klaxons, chaleur incroyable et cuisine épicée.

Delhi est donc un bon départ vers l'inconnu!

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |