Europe-Afrique, l'aventure continu en 2013 travel blog

Monument de la Renaissance Africaine

Plages Dakar

Plages Dakar

Plages Dakar

Notre chauffeur...oui c'est un Noir

Dakar une presqu'ile...donc la mer est toujours présente

Il n'y a pas que la mer...et pas toujours les belles avenues

Le sel du Lac Rose

Il est Rose

Mais lui il est Noir

Ile Gorée....traite des Noirs

Ile Gorée...on risque rien ....nous sommes pas noir

Ile Gorée...Musée des esclaves Porte du non retour

Ile Gorée...aujourd'hui les jeunes Noirs y rient

Lutte Sénégalaise

Les gens aiment la lutte...je crois

La safari c'est parti

Attention......je suis armé

Lui...je ne semble pas lui faire peur

Avec celui-ci le léopard, c'est plus sérieux

Ou le cousin du Sanglier

Il faut trouver un endroit pour faire comme eux...la baignade a 52...

Avant on doir passer une bonne nuit

Le jour suisvant...la chute la plus haute du Sénégal

Yesssssssss....fait tellement chaud que je me serais baigné avec les crocrodiles

Philippe nous a trouvé un village pour dormir

Mais on ne sera pas seul

Ici il y a préparation pour un mariage...elles mouent le mais

Les enfants sont toujours joyeux...avec ou sans la nôce

L'arbre emblèmatique de l'Afrique le Baobab celui-ci le géant fait 23 m...

C'est fini.......pour nous


Au Sénégal à la frontière du Mali et de la Guinée dans le Parc National de Niokolo Koba. Il fait 44 degré à l’ombre et 52 au soleil (tous les jours). Jusqu’à présent, lorsque l’on me demandait si j’avais visité l’Afrique, je répondais que oui, car j’avais visité le Maroc, la Tunisie et l’Égypte. Dans les faits j’avais visité les pays au nord du continent africain. Aujourd’hui je peux dire que j’ai vu l’Afrique. L’Afrique Occidentale, l’Afrique noire, qui n’a rien de commun avec les pays du Nord; absolument rien. Donc arrivé à Dakar dans la nuit de vendredi après un vol de 5 heures au départ de la Tunisie, nous avons pris tout notre samedi pour faire une visite complète de Dakar. Tous les arrondissements des plus riches ou nous habitions aux plus pauvres, là ou notre chauffeur habite. Nous avons également visité tous les édifices et monuments importants. De la maison de notre chauffeur au palais du Président et bien sur l’incontournable Monument de la Renaissance de l’Afrique inauguré en 2010. Nous ne pouvions pas passer outre le night life du samedi soir en visitant 3 clubs, chacun très différent de l’autre. Il y a environ 3 a 4 millions de sénégalais à Dakar, plus du tiers de la population du pays. Les gens sont très gentils et accueillants. Ils sont beaux et fiers, qu’ils soient riches ou pauvres. Dakar est une presqu’ile. Les plages abondent et sont en générales belles. Dans tous les arrondissements, et je me permets le jeu de mots, c’est noir de monde. Le dimanche de Pâques, nous sommes partis vers le nord en direction du Lac Rose. Sur le chemin nous avons fait un monastère et une réserve de tortues terrestres géantes en voie d’extinction. Le Lac Rose est vraiment rose (voir pics). Les travailleurs du Mali et la Guinée y viennent pour récolter le sel. Un travail très difficile physiquement, fait par les hommes et leurs femmes. Ce sel est utilisé sur nos routes l’hiver, ou encore la Fleure de Sel utilisée en cuisine. Le lundi ce fut la visite de l’ile Gorée. Et qui dit ile Gorée dit traite des Noirs. Une ile tout prêt de Dakar, très jolie, colorée, riche en histoire et inscrit au patrimoine mondial. À notre retour de l’ile Gorée, un match de lutte sénégalaise beaucoup plus populaire ici que le foot et Céline Dion. Mardi matin 5 h départ pour un safari de 5 jours au Parc Niokolo Koba à 9 h de route de Dakar. Pas toujours d’électricité, mais toujours une chaleur supérieur à 50 degré, nuits à la belle étoile, repas dans la brousse, insectes incluant paludisme, antilopes, singes, sangliers, hippopotames, et encore mis à part les dizaines et dizaines d’oiseaux. Tout ça en compagnie d’un guide, d’un chauffeur et du 4 x 4 qui date de la deuxième guerre. Nous avons fait les chutes de Dindéfelo, les plus hautes du Sénégal et le village d’Iwol à la frontière de la Guinée là ou commence le monde, la vie et la mort. Ce village ne laisse pas indifférent de par ses légendes et/ou ses vérités. Comme d’habitude, le meilleur, le plus beau, ce fut les rencontres ainsi que les échanges avec les gens. Ici, au Sénégal, ceux de la ville, des divers villages et des parcs nationaux.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |