La vie est belle !!! 2012 Tour du monde 1 travel blog

Beau et chaud à Palm Cove !

Attention aux crocodiles

Magnifique décor à l'hôtel

Premier déjeuner fait par Chantal

La plage municipale

Port Douglas

Le bateau QuickSilver

Le capitaine et le moussaillon

Sur le ponton

Dans le semi-submersible ...

Les coraux

Prise 2

Prise 3

Prise 4 avec les poissons

Prise 5

Chantal et les poissons

Un banc de poissons

L'eau est bonne ...

Direction ponton hélico

Prise 2

Retour en hélico

Chantal un peu nerveuse

10-4

Charlie notre pilote

Vue du ponton et bateau

Barrière de carail

Prise 2

Prise 3

Prise 4

Prise 5 avec une tortue

De retour vers la marina

Station forêt pluviale

Chantal en formation du lancer boomerang

La forêt pluviale

Village de Palm Cove

Prise 2

Prise 3

Prise 4

Oups !!! Attention aux kangourous

Chantal avec son chapeau australien

L'Opale de l'Australie


Vendredi le 26 octobre,

De Sydney, nous prenons un vol de 3heures en direction de Cairns avec

Virgin airlines. Nous prenons une navette vers l'hôtel qui est au bord de l'océan. Il fait beau et chaud !!!

Cairns (98 349 habitants) est une ville côtière du Queensland. Elle est située au nord-est de l'Australie et est surtout une ville touristique de la côte est qui possède de nombreux atouts :

-la proximité de la grande barrière de corail, à une heure et demie en bateau ;

-de nombreuses îles et de récifs ;

-la forêt pluviale

La température tropicale de 30 degrés au bord de la mer se tolère bien.

Nous logeons dans un appartement avec laveuse/sécheuse et cuisinette...

Youppi, le linge sera lavé à la machine et non plus à la main!!!

Je dois remettre en pratique mes notions de cuisinière...qui ma foi ne sont pas trop loin. Il n'est pas si compliqué de faire des œufs tournés...

Le site de l'hôtel est doté d'une piscine et de verdure avec palmiers et plantes tropicales en abondance dont une grande variété de fougères.

Ce qui nous a attiré vers Cairns (palm Cove) est la Grande Barrière de Corail qui est inscrite par l’Unesco au patrimoine mondial.

Nous avons pris un tour guidé d'une journée avec la compagnie QuickSilver, la même compagnie que les vêtements originaires d'Australie.

Nous avons été impressionné par le professionnalisme du personnel et du service personnalisé dont toute l'équipe a fait preuve. Cette excursion respecte l'environnement et la faune aquatique qui sont de plus en plus menacés.

Une journée entière bien remplie. Le chauffeur d'autocar de QuickSilver est venu nous chercher à l'hôtel en direction de port Douglas qui se trouve à 45 km de l'hôtel. De là, nous prenons un bateau qui nous dirige vers le récif d'Agincourt, lieu de la Grande Barrière de Corail.

Le bateau avec coque de catamaran propulsé par 4 moteurs de QuickSilver nous dirige vers la Grande Barrière de Corail à une vitesse de 66km/hre. On peut dire que ça avance assez vite...

Après 1h30 de bateau et 300 passagers à bord nous arrivons à destination du ponton de "Agincourt ribbon reefs" .

La journée s'annonce splendide et mémorable.

Nous débutons notre excursion par le bateau semi-submersible dans lequel nous pouvons admirer les poissons et les coraux.

L'eau est limpide et sans algue.

Le repas sous forme de buffet offre des fruits de mer qui est propice à l'endroit.

Après un léger repas, histoire de ne pas être malade, nous faisons de la plongée en apnée (snorkelling) dans le magnifique océan dont l'eau est à la bonne température, claire, généreuse en poissons aux couleurs vives. À notre grand bonheur le site est dépourvu de méduse ce qui rend l'expérience encore plus intéressante.

Incroyable mais j'ai eu le service d'un masque de plongé ajusté à ma vue sans quoi j'aurais eu de la difficulté à faire de la plongée. Quel service !!!

La Grande Barrière de Corail est un ensemble de récifs et l'Agincourt en est un parmi les 2900 récifs individuels existants.

Trois choses sont importantes pour permettre au corail de se développer: une eau chaude, de la lumière solaire et peu d'éléments nutritifs.

Beaucoup de pays tropicaux offrent ces conditions mais le corail ne dispose pas d'une eau peu profonde pour pouvoir recevoir les rayons du soleil alors qu'en Australie, l'eau n'est qu'à 20 ou 30 mètres de profondeur.

Les coraux sont des animaux de la famille des méduses. Ils ressemblent à une pierre mais ce sont des organismes vivants et sensibles. Il en existe une variété de 400 espèces, dont certaines hautes en couleur, présentés sur le récif.

Dans le récif on y compte plus de 1500 espèces de poisson dont certaines espèces se déplacent en bancs.

Faire de la plongée et admirer cette vie sous-marine procurent un bien-être incroyable. Quelle chance nous avons d'être ici !!!

Comme si cette journée n'était pas assez remplie et riche en expérience, Michel avait choisi de faire le retour vers port Douglas en hélicoptère.

Quel beau moment que ce retour !!!

Nous étions 4 passagers plus la pilote, oui oui nous avions une femme pilote !!!

Michel a pris place devant et en aucun temps j'aurai envié sa place, j'étais derrière tenant la porte fermement lors du décollage.

Une vue imprenable passait devant nos yeux grands ouverts.

Nous avons survolé le récif et le ponton dont nous venions de passer la journée. Tout au long des 45 minutes pour le retour, la pilote commentait ce qui se défilait devant nous comme les bancs de tortues qui étaient nettement visibles malgré la hauteur de mille pieds d'altitude, d'autres récifs et finalement le survol de la forêt pluviale.

Toute une expérience qui s'ajoute aux autres dont nous nous souviendrons longtemps.

Michel s'est amusé comme un enfant dans l'hélicoptère, il venait de réaliser un rêve qu'il chérissait depuis longtemps...C'est maintenant un rêve réalisé !!! Et moi j'ai surmonté une peur... En fait, plus de l'inconnu que de la peur.

Une autre journée d'excursion a été celle de Kuranda qui est un village par lequel nous pouvons s'y rendre en passant par la forêt pluviale. Le trajet

se fait en train en passant sur plusieurs ponts, dans les tunnels tout en admirant la végétation tropicale.

Dès notre arrivée au village de Kuranda nous avons la visite en "Amphibious Army Duck" ( gros jeep amphibien) de la forêt pluviale avec description des différentes espèces végétales allant des vignes d'avocat, des multiples variétés de fougères et palmiers. Le guide nous fait des mises en garde concernant certains arbres comme celui à brûlures qui peut comme le nom l'indique, causer une brûlure très douloureuse qui peut durer pendant six mois.

Le plus grand conseil que le guide nous a donné c'est de ne pas toucher aux plantes méconnues...c'est du gros bon sens.

Il y a aussi une vie sauvage dans la forêt pluviale, les différents reptiles et oiseaux dont plusieurs espèces de Martin-Pêcheur, des tortues et d'abondantes espèces de papillons.

Nous avons vu quelques lézards et papillons lors de notre passage.

Notre horaire de la journée est réglé au quart de tour, il ne faut donc pas perdre de temps...

Au tour des koalas, des reptiles et des kangourous à visiter. Nous les avions vu au zoo de Sydney mais cette visite nous a permis de les voir de plus près. Nous avons pu admirer les koalas éveillés, ce qui est une grande chance.

Des aborigènes ont donné un spectacle de plusieurs danses originaires des différentes régions tribales de l'extrême Nord du Queensland. Chaque danse a sa signification. Ce sont des danses rythmées avec des mouvements déterminés.

L'instrument de musique utilisé par cette communauté est le "didgeridoo" qui est un long instrument de musique à vent de la famille des cuivres.

Après le spectacle, place à une leçon de boomerang par un aborigène. Une leçon avec pratique nous permet de vivre la sensation du lancé. Il faut le lancer de façon à ce qu'il tourne sur lui-même et dont la trajectoire courbée le ramène vers son lanceur.

Michel a tout de suite saisi la technique tandis que pour ma part j'ai dû me reprendre par deux fois pour réussir.

Le boomerang est originaire de l'Australie et servait initialement à chasser les animaux.

La journée terminée, le retour se fait non pas en train mais en téléphérique pour mieux admirer la forêt pluviale et ses eucalyptus, les lianes, les palmiers, les fougères, les rotins dorés et plus encore.

À Cairns, plusieurs bijouteries vendent la pierre locale qu'est l'opale.

L'opale est une pierre utilisée en joaillerie et classée comme pierre fine.

L’Australie produit 95 % des opales du monde.

Il existe différentes variétés d'opale, ces variétés se distinguent par leur origine, la couleur du fond ou sa nature. Sans jeux de couleurs elle est classée

« commune », avec jeux de couleurs elle est classée « précieuse » ou « noble ».

Toutes les couleurs de l’arc-en-ciel apparaissent dans les opales. Selon la légende aborigène, les couleurs tourbillonnantes auraient même été créées quand un arc-en-ciel est tombé au sol.

Notre séjour à Cairns a été agréable et bien rempli. Nous allons maintenant découvrir une autre région de l'Australie qu'est Melbourne.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |