Lune de Miel en Indochine travel blog

Pêche au filet

Bataille Coqs

Lancer de filet.

Pêche

 

Traversée de la rivière.

 

 

 

Transports

Buffalos

Rizières.

coucher de soleil.

Rizières.

Encore un Grand Bouddha.


Jour 36

Nous avons pris un bus de nuit direction Vang vieng où nous arrivons à 4 heures 30 du matin sur le bord d'une route. Difficile de savoir exactement où nous sommes et où nous devons aller!! Nous finissons par trouver une guesthouse pour nous repérer. Le problème, c'est qu'elles sont souvent 3 à porter le même nom et là, pas de bol c'est le cas.

Après avoir parcouru la ville en travers et réveiller 3 veilleurs de guesthouse, nous trouvons notre bonheur au fin fond de la ville, de l'autre cote du pont. Des bungalows en plein jardin, au bord d'une rivière et surtout au calme. Négociation validée, nous filons direction... le lit pour finir notre nuit, il est 5 heures 30!!

L'après midi nous partons découvrir la ville. C'est très étrange, des étrangers(c'est le cas de le dire) se promènent en maillot de bain et peinturlurés de partout avec le regard un peu agars.

Déjà tôt le matin, à notre arriver au gite, un homme était arrivé gémissant, s'affalant sur la table pour finalement s'écrouler et s'endormir par terre. Le petit chien qu'il avait écrasé au passage avec sa chaise et qui hurlait à la mort n'y faisait rien. Moi terrifiée, toute seule à coté de lui je ne faisais rien non plus. Ne sachant pas ce qu'il avait pris, ni dans quel délire il pouvait être. Je sais, je suis nulle, pauvre chien, et pauvre mec, Pas bravo à l'infirmière!

Nous finissons par mieux comprendre tous ses phénomènes lors de notre visite à la ferme des muriers. Le fermier nous explique que leur programme de vers à soie est mort à cause entre autre du bruit que nous pouvons entendre.

En effet, il est 17 heures 30 et nous entendons de la musique. Cela ressemble à un voisin qui teste sa sono dans son garage! En faite c'est un bar/boite à ciel ouvert, à 1km de là d'où une masse de touristes picolent, se droguent, dansent, et se jètent dans la rivière. Cela ressemble à un énorme parc d attraction. (si vous voulez un aperçu: http://www.youtube.com/watch?v=A7RvYCRJmAQ&feature=related)

Effet pervers, cela ne tue pas que les vers à soie, certains énergumènes trop mal en point finissent par se noyer dans la rivière. Les jeunes du coins, auxquels ce fermier tente de sortir de la "misère" sont tenter de faire pareil. Tandis que lui se bat pour créer une école, une formation sur les cultures biologiques qui respectent la terre et limiter à terme la technique sur brûlis qui l'appauvrisse dangereusement. Pour en savoir plus : http://www.laofarm.org/

Tout ceci est très intéressant, encouragent mais un peu triste pour cet homme qui semble bien dépassé. Une pétition est lancée pour fermer ce site, ce qui ressemble plutôt à la bataille du pot de lait contre le pot de fer!

Nombre de touristes viennent uniquement à Vang Vieng pour cette attraction, ce qui est bien confirmé quand on les voit lézarder sur les canapés des restaurants à regarder South Parc en mangeant des hamburgers. Nous n'avons pas la même vision du tourisme.

Je voudrais aussi préciser que les Laotiens sont pudiques et se baignent tout habillé. Ils sont aussi entre autre entrainement à cheval sur l'hygiène. Ils tolèrent donc cette activité car ils n'ont bien entendue pas le choix et que cela leur rapporte du tourisme et donc de l'argent. Moi ca me fait réfléchir.

Jour 37

Dommage que nous ne comprenons pas assez bien anglais pour rester avec eux à comater devant la TV. C'est vrai que ca nous aurait bien tenter!!!

Du coup nous partons avec notre motobike à la découverte des grottes calcaires alentours.

Sauf que les spéléologues novices que nous sommes n'ont pas penser à emporter avec eux l'équipement de base de tout bon spéléologue qui se respecte : la lampe frontale!!!

Je ne vous conseille donc pas vraiment la visite de grotte : d'une part par temps de pluie car ca glisse et d'autre part à la lampe de téléphone portable car ca fait un peu peur!! Je crois même que nous avons vu le fantôme de Mickaël Jakson passer derrière le bouddha assis de la première grotte. Gloups

Comme c'est pas vraiment notre journée, nous sommes à deux doigts de tomber en panne d'essence. Nous trouvons donc LE litre qui sauve chez un petit monsieur qui nous a bien vu venir et nous assassine d'un prix que nous ne pouvons qu'accepter!!

Là, la roue tourne, nous prenons avec lui un petit déjeuner : un jus d'ananas chaud et deux œufs!! C'est pas à noter dans les anales mais la discution qui va avec relève le goût.

Ce vieux Monsieur est passionnant, il a vécu un peu partout et parle plein de langues. Il nous explique la philosophie bouddhique. Il s'est lui même retrancher dans une foret pendant 4 ans pour ne faire que de la méditation. Il est impressionnant. Nous apprenons et comprenons beaucoup de choses grâce à lui. Le respect, la tolérance, la colère, la méditation, les différentes formes de bouddhisme, les réincarnations, et sa vision de la vie actuelle, ainsi que du tourisme de Vang Vieng...

Une fois fait le plein de belles idées et de carburants, nous reprenons la route en espérant voir enfin le vrai lagon bleu si réputé.

Fort de notre expérience précédente, nous louons une lampe frontale et débutons notre assertion à flan de montagne vers la grotte avant de nous enfoncer dans ses profondeurs. Elle est immense, nous sommes seuls... regloups. Enfin nous ne sommes pas seuls seuls, il y a un bouddah couché qui trône au milieu de la deuxième salle!

La visite est assez troublante, on est excité d'avancer (doucement), de découvrir à la lampe de poche jusqu'où nous pouvons aller, et où est le fameux lagon bleu. On est aussi vite refroidit par une tête de mort qui marque un trou vers l'au-delà! Pour faciliter encore plus les choses, je ne suis pas très à l'aise avec mes savates et fais du surf à chaque pas...

Bref une expérience à vivre, très sympa, mais je n'en ferais pas mon métier. Ça fait quand même super flipper!!!

Au final nous n'avons pas vu le lagon bleu, mais comme nous dirons les gens qui tiennent la billetterie, c'est normal car il n'y a pas encore assez d eau! Merci de nous avoir prévenu avant!

A l'extérieur par contre il y a une rivière d'un bleu turquoise magnifique et on imagine à quel point cela doit être beau lorsque la même eau envahi dans la grotte.

En début d'après midi nous quittons l'ambivalence de Vang Vieng (le lagon bleu et les écritures bleues sur le corps de certains) pour la capitale Vientiane. Nous arrivons avec nos amis les "tubbers" encore en maillot de bains!

Une fois nos 2 kilomètres habituels parcourus à pied nous nous installons dans une guesthouse.



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |