Lune de Miel en Indochine travel blog

une fanfare dans un parc

joueur de dominos locaux

vendeur de the

brochettes

brochetiers

brochetier

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Jour 4

Une ville beaucoup plus bruyante par les motos et beaucoup plus sale que Hong Kong.

Mais c'est incroyablement agréable de marcher dans ses rues au détours desquelles nous tombons sur des stands de préparation de riz cantonnais ou de ventes de brochettes, sur des vendeurs de pierres de jade ou de bouddhas antiques, sur des joueurs de dominos ou... des réparateurs de poubelles. Nous croisons des petits oiseaux en cages suspendues à des fils téléphoniques, ou encore des coiffeuses de rue.

C'est bien simple, dans la rue on peut tout faire!!!

Et tout cela sans parler des marchés où l'on retrouve des vendeurs d'épices, d'animaux séchés tels que des hippocampes, des lézards, les scorpions, les pattes de chèvre, et autres cornes... des vendeurs de champignons séchés, de thé, de poissons, d'anguilles ou de tortues vivantes. Tout ca, c'est le marché de Qingping, un immense fourre-tout.

Il y a aussi le marché de jade, et le marché des antiquités, qui sont des dédales de petites rues qui s'illuminent de bougies le soir venu.

Jour 5

Nous nous promenons dans deux parcs et essayons de trouver un peu d'air pur et de calme, mais ça n'est pas encore gagné. Car visiblement ils aiment beaucoup le bruit, et même où l'on pense trouver un peu de répit, nous tombons sur... une fanfare qui répète!

Le soir nous prenons un train de nuit direction Guigang. Il n y a plus de couchette, et le trajet dure 8 heures, OK, on prend!



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |