Périple CAN-USA-MEX travel blog

Une belle église coloniale

Nous dans les dattiers

Route pas large et gros camions


Départ ce matin vers San Ignacio, à quelques 145 km vers le sud-est. Nous amorçons ainsi notre traversée de la péninsule qui nous mènera à la mer de Cortez, étendue d’eau plus calme que le Pacifique et garantissant un peu plus de chaleur. Depuis que nous sommes partis le 22 septembre et après avoir traversé divers états et pays, nous avons toujours dû chauffer beaucoup ou un peu la nuit. Par exemple, la nuit dernière, c’est descendu à 8C et une petite chaufferette électrique a gardé l’intérieur du motorisé confortable. Gérard dit qu’il est pas mal tanné de se préoccuper ainsi du chauffage mais nous approchons de la fin de cette corvée…

Aussi, depuis que nous avons atteint Guerrero Negro (lundi), nous sommes maintenant dans la Baja California Sur (sud), ce qui nous a amené également à avancer nos horloges et montres d’une heure car cette partie de la péninsule vit à l’heure MST (Mountain Standard Time). Nous avons maintenant 2 heures de retard sur le Québec.

Le trajet vers San Ignacio s’est fait tranquillement, dans une région de vallées désertiques remplie de brume ce matin, ce qui empêche de voir la route au loin. Cette route n’est pas vraiment large (9.5 pieds pour chaque voie), ce qui rend dangereuse la circulation quand on rencontre un gros camion. Le motorisé étant aussi très large, il arrive parfois qu’une roue du véhicule descende de la route alors que l’accotement est très bas, près de 15 cm. Dangereux de déraper lors de ces manœuvres et Gérard doit rester alerte pour maintenir le gros motorisé en place. Quelques sueurs froides pour moi et un mal d’épaule le soir après avoir serré trop fort les accoudoirs de mon siège :-(

À l’arrivée en début de PM, nous nous installons à un beau camping situé dans un oasis de verdure de San Ignacio, le Rice and Beans RV park. Il y a des palmiers dattiers partout et une visite en ville nous fait découvrir une belle église (ancienne mission espagnole) et un petit quartier de type colonial. Très jolie et d’un calme plat. Une américaine nous aborde pour jaser un peu, elle vit ici à l’année et se trouve très bien dans cet endroit isolé. La vie semble se mener au ralenti et la ville doit se réveiller entre janvier et mars, quand les touristes du nord passent par ici pour aller vers Los Cabos.



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |