Issagou en Nouvelle-Zélande travel blog

Pouvez-vous compter le nombre d'ailerons ?

Des dauphins acrobatiques!

Ils nageaient vraiment tout pres et l'eau etait claire

Voici ce qu'on voyait quand on se levait la tete!

Lors de notre promenade su bout de la peninsule de Kaikoura

Un otarie a fourrure de NZ

Papa et Sarah-Jeanne devant quelques otaries


La ville de Kaikoura est située sur une péninsule où abonde la vie marine. Nous en avons profité pour faire une activité qui m’avait été chaudement recommandée : nager avec les dauphins! Ce qui est particulier de cette activité c’est que les dauphins sont totalement libres (dans leur état sauvage), que le nombre de nageurs est limité à 13 et que les dauphins ne sont pas nourris par des humains pour les attirer.

Après 15 minutes de bateau vers le large, nous avons commencé à voir quelques dauphins autour du bateau. Nous nous demandions pourquoi le capitaine ne s’arrêtait pas… Nous avons vite compris que ces quelques dauphins n’étaient « rien » lorsque nous avons vu le « troupeau » de dauphin devant nous…!! Selon le guide, il y en avait environ 150. Le bateau s’est arrêté près du groupe puis nous sommes entrés dans l’eau tuba en bouche pour les regarder mais aussi pour tenter de « jouer » avec eux. C’était incroyable de voir les dauphins nager vers nous, on se demandait parfois si on allait entrer en collision tellement ils passaient proche! On a aussi eu la chance de s’amuser à nager en rond avec certains d’entre eux; le truc c’était de garder le contact visuel et d’essayer de faire des cercles assez vite pour les suivre…! Au début, on se demandait si c’était l’effet du masque qui nous donnait l’impression de proximité mais nous n’avons eu qu’à regarder leurs ailerons à la surface de l’eau pour voir qu’ils étaient effectivement très proches. Vous pourrez aussi remarquer sur une des photos que les dauphins Dusky sont très acrobatiques. C’était drôle de les voir taper de la queue ou sauter, en plus c’était toujours les mêmes dauphins qui sautaient à répétition! Bref, ce fut une expérience exaltante et inoubliable!

En après-midi nous avons fait une promenade au bout de la péninsule où nous avons entre autre pu voir une colonie d’otaries à fourrure de la Nouvelle-Zélande (on commence à être habitués il y en a partout de ces otaries!!). Il y avait beaucoup de brume pendant notre passage à Kaikoura ce qui avait l’inconvénient de réduire la visibilité, mais l’avantage de donner une ambiance très particulière et paisible.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |