Yemen, l'Arabie Heureuse travel blog


Abdulaziz a accepte hier soir de nous conduire a l'aeroport ce matin. A 5h30, nous sommes debout et prets a aller a Seyoun.

Nous nous rendons a l'aeroport sans encombre. Cependant, une fois arrives, meme si la file d'attente au guichet d'enregistrement des bagages n'est pas importante, nous devons attendre pres de 40 minutes avant de pouvoir enregistrer nos bagages, a cause d'une personne devant nous qui avait un excedent de poids de bagages.

Il y a un groupe d'Allemands dans l'avion ainsi que deux Americains arrogants.

Le vol dure moins d'une heure et on nous sert une legere collation ainsi que des boissons. Nous arrivons un peu avant 9h a Seyoun et nous recuperons nos bagages relativement rapidement. Il fait chaud, mais la chaleur est encore supportable a cette heure de la journee. Nous prenons un taxi pour nous rendre a l'hotel que nous avons choisi (Sanaa City Hotel). Malheureusement, il est complet et les deux autres hotels de classe moyenne dans notre guide sont egalement complets. On nous explique qu'il y a un festival demain a Seyoun et que les hotels sont pour la plupart complets. Nous devons nous rabattre sur un hotel bon marche, mais relativement propre.

Notre chambre est spartiate mais a l'air conditionne et une salle de bains fonctionnelle. Nous devons payer 2000 rials (8 euros) pour la chambre). Le personnel parle tres mal l'anglais et je dois utiliser mes bases en arabe pour me faire comprendre.

Une fois installes, nous telephonons au guide que la police touristique de Sanaa nous a recommande. Il nous fait savoir qu'il nous rejoindra immediatement a l'hotel. Nous rentrons a l'hotel et nous attendons. C'est a ce moment la qu'un policier arrive et nous dit que le guide nous attend probablement au Palais de Seyoun. Il se peut qu'il y ait eu un leger malentendu car le nom de notre hotel est le Palace Seyun Hotel. Le policier nous demande de le suivre jusqu'au palais qui est juste en face. C'est la que nous rencontrons notre guide, Amir, qui nous guidera dans le Wadi Hadramaout et le Wadi Doan dans les trois prochains jours.

Nous negocions un tarif pour trois jours de visite. Amir nous fait savoir qu'il ne pourra nous guider que demain. Apres-demain, il a un groupe et il nous confiera a un de ses collegues. C'est a ce moment la qu'un groupe de policiers et d'employes du palais se mettent a rire en pointant du doigt une touriste (vraisemblablement allemande) qui se balade les epaules nues et en short. Je peux comprendre que ses vetements choquent, car toutes les femmes yemenites se baladent en abbeya noire, et ne laissent decouvrir que leurs yeux.

Nous visitons le palace qui est maintenant un musee. Au premier etage, c'est la section des antiquites. Le Wadi Hadramaout etait un ancien site prehistorique et une des premieres regions habitees de la planete. On y a retrouve pas mal d'objets datant de l'age de bronze. Au second et troisieme etages, il y a une gallerie de photos d'aventuriers des annees 1930. On constate que les batiments n'ont guere change en 80 ans! Au quatrieme etage, c'est la section de culture populaire, pas fort interessante en soi...

Une fois la visite du palace terminee, nous apprenons qu'une escorte policiere devra nous suivre lors de tous nos deplacements a Seyoun et dans le Wadi Hadramaout, notamment a cause de l'attentat-suicide qui a coute la vie a 5 Coreens a Shibam (a 18km de Seyoun), il y a un peu moins d'un mois. Un policier nous accompagne jusqu'au restaurant et nous attend pendant que nous mangeons de la viande de chameau et de mouton avec du riz.

Il fait maintenant tres chaud et nous rentrons a l'hotel. Le policier nous demande a quelle heure il doit venir nous rechercher pour la visite de la ville. Il nous informe que les magasins ferment jusqu'a 16h a cause de la chaleur. Nous lui demandons de revenir a 16h, et nous faisons une sieste dans notre chambre.

A 16h, il n'y a pas de policier en vue. Une mendiante quemande une piece... Vincent lui donne une dizaine de rials. Elle estime ne pas avoir eu assez et insiste. Je n'ai pas de piece sur moi et je l'ignore. Je me mets a la recherche d'un magasin pour acheter des bouteilles d'eau.

Comme notre escorte n'arrive toujours pas, nous allons au Palais et demandons a ce que quelqu'un nous accompagne. En principe, nous pourrions tres bien visiter la ville seuls, mais je ne tiens pas a ce qu'on nous fasse la morale par la suite...

Finalement, un policier arme d'une kalachnikov arrive et nous suit pendant toute notre visite de la ville. La plupart des nouveaux batiments sont construits en respectant l'architecture traditionnelle de la region, ce qui rend l'ensemble relativement homogene. C'est deja tres beau, et je me demande ce qu'on nous reserve demain. Nous montons sur une colline pour prendre une photo de la ville dans son ensemble. La vue est superbe et la chaleur est nettement moins oppressante. Au coucher du soleil, nous nous rendons dans un cafe internet pour verifier nous emails.

Programme de demain : Wadi Hadramaout - Tarim, Shibam et les villages de la region

Apres demain : Wadi Doan et nuit dans le desert dans un palace.



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |