Michel et Debbie vous invitent a venir faire un tour travel blog

Volcans actifs aoutour de Arequipa

Le Misti

On voit un viniculas....Regardez le dictionnaire

Montagnes

Vendeuse expérimentée et son alpaga de 7 jours

Sa chum

Rien n'est gratuit...les photos non plus

Alpaga en bonne compagnie

Face à face avec Debbie !

Habitations rurales

À l'oeil ce sont des alpagas...mais je ne le jurerais pas

Idem

Ou des lamas ????

Ça c'est clair ce sont des montagnes

Sommets enneigés

Idem

Marqueurs d'offrande aux dieux, non pas des marqueurs de route Inuits

D'ailleurs si c'était des marqueurs de route il y aurait embouteillage

C'est beau des montagnes

Encore....

En approchant le village de Chivay

Cultures en terrasses dans la vallée de Colca

Parade de Polonais qui ont descendu la rivière du Canyon il y...

Vallée de la Colca

Les grands explorateurs

Vue de la rivière Colca

Vendeuse au travail

La rivière est tout au fond du canyon

On ne se fatigue pas de les regarder

Sur la piste des condors

Quelques condors volaient autour de nous

Donnés sur le Canyon et sur les condors

L'appât à condors

Le petit marché au haut du canyon

Autre vue de la vallée

Cltures en étages

Movie Clips - Playback Requirements - Problems?

(MP4 - 642 K)

Vol de condor


Après une agréable soirée à Arequipa, nous avons pris la route jeudi matin pour une visite de deux jours dans la vallée de Colca, pour y admirer de plus près les montagnes, et du Canyon Colca. Ce dernier est un des canyons les plus profonds au monde. Nous avons marché au bord de la falaise pour y admirer des condors qui y font leurs nids et qui y chassent.

Arequipa est entourée de trois volcans, dont le Misti, qui est le plus visible de la ville. Nous sommes montés au plus haut point d'altitude, soit plus de 4,000 mètres pour les voir de plus près. A cette altitude, il faut faire attention aux malaises causés par la rareté de l'air, et aussi, il faut faire très attention au soleil très dangereux. Pour l'altitude, nos guides avaient toutes sortes de trucs naturels et conseils pour éviter les maux de têtes et les étourdissements. Le truc le plus naturel est de mâcher des feuilles de coca. Je ne sais pas si cela aide pour le mal de l'air, mais je dois dire qu'après avoir chiqué notre coca pour 15 minutes, tout le monde avait l'air plus heureux dans le bus...

Pour le soleil, chapeau de mise en permanence. Comme il fait aussi froid en altitude, nous avons opté pour le modèle le plus chic et récent, que vous pouvez admirer sur la page d'accueil. Il servira beaucoup à Cucso pour les prochains jours, car nous avons encore une semaine à vagabonder dans les montagnes.

Les gens des montages portent vraiment les costumes colorés, blousons, jupes et foulards, tel que vous trouverez sur les photos. Certains d'entre eux le font certainement pour le tourisme, mais nous avons vu partout dans les villages, sur les routes et même dans les champs, les femmes habillées de leurs multiples jupes et foulards, et toujours sur le dos un paquet pour garder soit le bébé, soit le chargement à porter.

Nous avons été vraiment impressionés par ces gens qui travaillent si fort la terre et qui vivent dans des conditions que nous trouvons très difficiles. Toute la journée, ils sont exposés au soleil brûlant, et aussitôt le soleil couché (vers 5h00 PM), le mercure chute près de zéro.

Les divisions de parcelles de terre en escaliers qui sont travaillées par les fermiers datent d'avant les Incas. C'est dire que ces peuples de villageois sont installés depuis très longtemps et très peu a changé dans leur façon de faire. Nous avons vu deux villages complètement coupés du reste de la civilisation. La seule façon de s'y rendre ou d'en sortir, il faut faire 1 jour à dos d'âne. Alors, pas de dépanneur pour aller chercher du pain ou du beurre... il faut faire sans.

Nous sommes revenues vendredi soir fatigués et un peu sonnés du soleil. Nous repartons demain pour Puno, et le lac Titicaca.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |