La vie est belle !!! 2012 Tour du monde 1 travel blog

Le Château Grinzane Cavour (direction Barolo)

Région du Barolo

 

Château au Barolo

Village Barolo

Un client qui à soif

Cépage Nebbiolo

Une petite visite dans le musée

Retour à l'école

Un client satisfait

Madame la Marquise Juliette Colbert

Le marquis Faletti di Barolo

J'ai une livraison à faire

Une bonne bouteille

Un excellent millésime ... mais je n'est pas les moyens de nous...

Sommes-nous à surprise...sur prise ! La saucisse de veau crue

Bella orchidée

Ciao Barolo


Samedi le 7 juillet

Jour 13

Encore une belle journée en perspective. Les matins et soirées sont frais mais durant le jour la température monte jusqu'à 35 degrés. Nous sommes privilégiés d'avoir une si belle température.

Nous planifions visiter deux châteaux....La région en est entourée. De belles découvertes à venir...

Nous sommes à environ 10 km de voiture de la partie historique de la ville qui abrite le Château Grinzane Cavour, symbole de la Langhe de Barolo.

Un mariage à lieu au moment de notre visite.

La ville de Grinzane à été inaugurée après le 19ème siècle par Camillo Bensa di Cavour, maire de la ville pendant 17 ans , de 1832 à 1849.

De belles photos rendront justice au château.

À 15 km de la ville de Grinzane, le roi des vins Italiens nous attend. Le village de Barolo est dans une vallée entourée de montagnes qui procurent un micro climat propice à la culture des vignes.

Le château date du 10e siècle alors que les Langhe voulaient se protéger d'une invasion des Moors .

En 1250, une riche famille de banquiers d'Alba, les Falletti, achète le château de Barolo ainsi que les terrains avoisinants pour les rendre prospère jusqu'en 1864. Notons que ce château est la maison secondaire des Falletti. La maison principale se trouve à Turin, capitale de Piémont.

Les terrains incluent le Castiglione et Serralunga. Le premier Barolo à été produit grâce à l'initiative de la Marquise Juliette Colbert Falletti.

L'histoire et la légende du " Roi des vins" prennent naissance dans ce château.

Le roi Charles Albert de Turin à des échos concernant la qualité du vin fabriqué au village de Barolo. La Marquise, Juliette Colbert, envoie 325 carra de vin pour qu'il puisse le déguster pendant un an...en excluant les 40 jours de carême !!! Rusée cette marquise...

À la demande du testament de la Marquise Juliette Colbert, en 1875 jusqu'en 1958, le château devint le siège du Collegio Barolo pour l'instruction des jeunes de la région. En 1970, la communauté de Barolo en fait l'acquisition et le transforme en musée.

Dans une salle du Pensionnat parfaitement reconstituée, un enseignement virtuel nous explique patiemment ce que nous ne savons pas encore des secrets du vin. Et après le vin raconté, chanté, évoqué, voilà enfin le vin dégusté dans la plénitude des cinq sens. On apprend à reconnaître les parfums et les couleurs. On y découvre la personnalité des étiquettes les plus réputées du vin Barolo, guidés par un sommelier compétent.

Le Barolo, "roi des vins, vin des rois", est un vin italien du Piémont. Le cépage principal et unique de l'appellation est le Nebbiolo à 100%.

Le Nebbiolo est un cépage rouge qui entre dans la composition des plus grands vins du Piémont : Barolo, Barbaresco, Carema.

Il donne des vins généralement à la robe grenat intense avec de légers reflets orangés et ses tanins sont enveloppés sur un bon support acide. il doit avoir 3 années de vieillissement minimum pour porter l'appellaton de Barolo.

Le barolo est gardé pendant 4 ans dans des fûts de chêne.

Pour en savourer toutes les arômes, un Barolo devrait vieillir dans des conditions optimales pendant au moins 20 ans...sinon, c'est de l'argent mal investi dixit sommelier du musée du château de Barolo.

Nous mangeons un plat typique de la région dans un petit resto près du château. À notre grande surprise, l'assiette de saucisse commandée par Michel s'avère un service de saucisse roulée en forme de chiffre 9 au centre de l'assiette... Rien pour ouvrir l'appétit et c'est de la viande crue !!! Michel est persuadé que c'est une "Surprise sur prise"...mais ce n'est pas le cas!!! Il prend son courage à deux mains et déguste lentement ce plat qui n'inspire pas confiance !!! À son grand étonnement, cette viande de veau assaisonnée s'avère délicieuse. Il ne sait pas s'il doit la manger avec la gaine ou pas mais ce n'est pas important... La viande est dégustée et bien digérée. Il fait 35 degrés dehors et nous mangeons un tartare...

Pour faire descendre cette viande crue, nous marchons dans le village de Barolo mais la chaleur intense fait que nous retournons au gîte se reposer de cette journée imprévisible mais agréable.

La propriétaire du gîte à une passion pour les orchidées. Il y en a partout à l'intérieur de la salle à manger, l'entrée et les escaliers. Michel a une pensée pour Richard, son frère qui est aussi passionné de ces fleurs tropicales.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |