La vie est belle !!! 2012 Tour du monde 1 travel blog

Manarola prise 1

Prise 2

Prise 3 madame la Marquise

Etc...

Bella Manarola

Une vraie carte postale de Riomaggiore

Sciacchetrà, le cépage local de Cinque Terre (vin blanc)

Monterosso

Thurston Howell (Gilligan's Island)

La plage de Monterosso (cailloux)

Après deux heures de marche dans la montagne

Vernazza de loin

Vernazza...après 3 heures de marche

Une belle grande chambre

Escalier étroit

Petite cuisine au deuxième étage

Balconville à Manarola après notre petite marche

Il y a de la vigne ici

Notre souper avant ... un crabe vivant

Un festin pâtes maison

Coucher du soleil chez Billy à Manarola

Un bon choix de digestifs faits maison

Restaurant Billy

La marche est haute !

Balconville


Jour 9 et 10

3 et 4 juillet 2012

Nous prenons le train de 9hres 20 de Gênes. J'ouvre une parenthèse car j'ai omis de mentionner que le Pesto provenant de Gênes est très populaire de par l'abondance de basilic dans cette région. Le Pesto est utilisé dans plusieurs plats comme une lasagne avec béchamel et Pesto (délicieux) ou tout simplement une quiche d'épinards et Pesto, fin de la parenthèse.

Nous revenons vers Manarola dans le Cinque Terre qui est un Parc National qui regroupe 5 villages. Le trajet est d'une durée de 2 heures...à la chaleur. La population du petit village de Manarola est de 450 habitants vivant à flan de montagne, entourée de vignes dans un sol aride et escarpé et vue vers la mer Adriatique. Notre Bed & Breakfast Da Baranin n'est pas facile d'accès...marches étroites et très escarpées mais mignon comme tout. Nous sommes émerveillés de voir les habitants du village monter avec autant de facilité les marches ou les pentes abruptes...ils sont habitués d'accord mais combien courageux...

Nous avons un grand espace avec terrasse à l'étage et cuisinette (à notre grande surprise). Ce village montagneux est impressionnant avec ses maisons prisonnières du roc imposant.

Nous marchons dans le village qui est bondé de touristes. Plusieurs personnes font de la randonnée en montagne...vers d'autres villages adjacents à l'exception du sentier compris entre celui de Manarola et Corniglia qui a été grandement endommagé le 25 octobre 2011 suite à un orage qui a dévasté ou endommagé plusieurs villages. Les 5 villages (Cinque Terre) peuvent aussi se visiter par train. Une distance d'environ 5 minutes en train est requise pour découvrir un nouveau village avec des habitants différents mais tout aussi accueillants. Le tarif est de 10 euros par personne pour une journée et en vaut l'investissement.

Comme tout bon village, les gens du coin se rassemblent près de l'église et jasent des heures durant... Ceux en âge de travailler sont partis gagner leur croûte dans l'un des 9 restaurants du village.

Nous mangeons au restaurant Da Billy qui se trouve à quelques mètres du Bed &Breakfast. Un coucher de soleil dans la mer nous permet d'apprécier davantage notre repas de fruits de mer. Un choix de 12 Antipasti par personne nous fait découvrir divers poissons de la région, apprêtés de façon originale. En plat de résistance, un spaghetti au

crabe...mais attention !!! Le crabe nous est présenté vivant avant qu'il ne soit cuit et par la suite se retrouve mélangé au fettuchini rosés (teinte de la carcasse du crabe). Nous avons eu à travailler fort pour déguster ce plat mais cela en valait la peine... La musique de fond qui accompagnait le tout...du Tom Jones et son Sex Bom ou encore du Led Zeppelin... Bruyant et coloré comme ambiance mais très bonne table avec Limoncello et Grapa maison servis à volonté...gracieuseté de la maison.

Nous partons du village de Manarola en marchant vers Riomaggiore (un des cinq villages) en empruntant le sentier des amoureux qui à une distance de 1 km...nous avons bien tenté retrouver la note de Sylvie et Daniel Gagnon écrite sur la pierre longeant le chemin des amoureux mais peine perdue. De là, nous avons remonté Cinque Terre en train vers Monterosso la Mare en amont pour redescendre en marchant dans la montagne jusqu'au village suivant qu' est Vernazza. Nous avons sous-estimé cette chère montagne escarpée, abrupte avec marches interminables et chaleur accablante. Nous nous consolons de notre sort lorsque nous croisons des gens en sandales de plage, sans eau ni chapeau marcher plus de trois heures avant même d'arriver à destination... Nous sommes fatigués et épuisés lorsque nous arrivons au village mais un bon gelato nous fait tout oublier...même les crampes aux mollets !!! La vie est dure..

Michel tient à prendre des photos du bord de la rive de Vernazza. Je l'attend et regarde autour de moi... Comme rien n'arrive pour rien, je ne sais d'où l'enfant d'environ trois ans arrivait mais il s'est retrouvé à jouer avec un câble de bateau très très près du bord de l'eau de sorte à ce que je craigne qu'il fasse une chute. La communication était impossible puisqu'il était chinois...j'avais beau l'attirer vers moi mais rien à faire, le câble l'attirait de plus en plus. J'ai un peu peur du bord de mer surtout à cette hauteur sans garde-fou. Ce que je ne comprends pas c'est qu'il semble que je sois la seule à voir cet enfant sur le point de tomber à l'eau...je m'approche et le prend du bout de sa main pour l'éloigner du bord de l'eau lorsqu'au même moment la mère apparaît au haut d'une bute. De toute évidence, elle avait égaré son fils. Elle s'est empressée de venir vers moi et me remercier à sa façon en se joignant les deux mains ensembles de façon répétitive et exigeant la même chose à son fils qui ne comprenait rien de la situation. J'ai compris dans le regard de cette mère qu'elle avait eu une bonne frousse et qu'elle s'en souviendrait.

Notre journée nous a grandement fatiguée. Nous ne sommes pas experts en randonnée de montagne mais celle que nous avons fait relevait de la ligue majeure!!! On s'en souviendra...

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |