Camino Francès - Saint Jacques de Compostelle travel blog

On se prend en photo comme on peut - We need to...

cheval dans les bouleaux - Horse in the woods

francis se procurant des fruits dans un donativo - Francis getting fresh...

Y a plus discret comme couleur de maisons - Too.Vivid colours for...

bar de village où nous avons rencontré Christophe - bar in a...

goûter - break

Christophe l'infirmier - Christopher the nurse


21 km - 7h30

Il l'a fait ! oui avec ses pieds qui n'arrivent pas à se soigner mon frère Francis a fait toute l'étape en marchant. Bon à l'arrivée il avait les pieds en sang mais il a fini l'étape. Dans un bar on a rencontré Christophe qui allait dans la même ville que nous : Arzua. Du coup îl nous a accompagné et a dormi dans la même albergue. Une aubaine pour Francis, comme Christophe est infirmier il s'est occupé des soins des pieds de Francis. J'ai bon espoir maintenant que Francis, contre toute attente, aille jusqu'au bout à pied avec moi.

Lors d'une pause goûter, Christophe reçoit un sms de sa famille, les résultats des choix pour l'année prochaine pour sa fille sont tombés. Au même moment Karine mon épouse appelle et m'annonce également le résultat pour mon fils Jordan : son choix numéro 1 à été validé et il va à Lyon l'an prochain. Je devrais être très heureux et pourtant j'ai ce petit pincement au coeur qui me rappelle que c'est mon dernier fils qui quitte la maison. C'est drôle ces 2 destins qui se dessinent pour la fille de Christophe et mon fils là ai même moment sous cette forêt d'eucalyptus.

Le chemin va continuer en grande partie sous ces majestueux eucalyptus. L'odeur me rappelle celle des eucalyptus de la bay area près de San Francisco quand j'habitais en Californie.

Comme hier, beaucoup de pelerins le matin mais très peu dans l'après-midi.

Au sujet de l'albergue: nous avons mutualisé Francis, Christophe et moi le lavage et séchage en machine. C'est la première fois qu'on nous rendait le linge sec et plié. C'est une Albergue qui porte le nom de Tourisco Ultreia, nom que nous avons déjà vu dans d'autres villes Nous pensons que c'est une chaîne. Si les chaînes entrent dans ce marché c'est que le business du pèlerinage est rentable. Tant mieux si ça peut améliorer la qualité sans impact sur le prix.

Plus que deux étapes moyennes (32km et 17km) avant l'arrivée. J'ai maintenant hâte de revoir ma famille.

--

He did it! yes even with his feet that fail to heal my brother Francis walked all the way to the end of the stage. Well,  on arrival he had bleeding feet but he ended the stage. In a bar in Arzua we met Christophe, who will stop  in the same city as us: Arzua. He walked with  us and slept in the same albergue. A good thing for Francis, as Christopher is a nurse he took care of Francis's feet. I am confident now that Francis, against all odds, will go all the way to Santiago with me.

During a snack break, Christophe receives a sms from his family : it was the results of the choices her daughter made for post college studies next year. At exactly the same time my wife Karine called me also to  announce the result for my son Jordan and his choice number 1 was validated.  He is accepted in Lyon next year in a cognitive science school. HI should be very happy but I have this little melancholy which reminds me that this is my last son leaving home. It's funny these two destinies that are emerging at the same time for  Christopher's daughter and my son in this eucalyptus forest.

The way will continue largely in  these majestic eucalyptus. The smell reminds me of eucalyptus in the bay area near San Francisco when I lived in California.

Like yesterday, many pilgrims in the morning but very little in the afternoon.

About the albergue: no manual laundry wash!  Francis, Christopher and I used the cleaning service  in the albergue. This is the first time we got the laundry washed, dried and folded.

Only two  stages left  (21km and 17km) before arrival. I can not wait to see my family.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |