Camino Francès - Saint Jacques de Compostelle travel blog

La sortie de Sahagun ce matin - Exiting Sahagun this morning

C'est comme si les acacias et genets me faisaient la Holà -...

ville créée grâce au camino - This city name shows that it...

Euh l'abuse pas ce gérant de bar - Euh this bar tender...

Il a préféré investir dans sa voiture plutôt que dans sa maison...

Le jardin de mon Albergue - The backyard of the albergue

Le club med non?

Le soleil, meilleur remède pour les ampoules - Sun is the best...

La mairie je suppose - Mayor city hall I assume


12.4km 3h30....oops! ridicule!

Il y a un dicton du camino qui dit "on sait quand on part sur le chemin de Compostelle mais on ne sait jamais quand on arrive..." L'étape d'aujourd'hui est là pour me le rappeler. Alors qu'hier j'étais heureux d'avoir rattrapé la journée de retard avec notamment une longue étape à 41km (oh comme j'étais fier...) et patatrac dès le départ j'ai senti que le petit orteil droit allait me faire souffrir. J'avais une ampoule depuis quelques jours mais j'ai oublié hier d'enlever le pansement après la douche. L'humidité sous le pansement a aggravé l'etat de cet orteil. A Burgo Ranero, apres 3h30 de marche j'ai décidé de m'arrêter pour la journée. Tout le beau planning prévu était donc à revoir (cf mon nouvel itineraire). J'ai à nouveau perdu une journée car je devais être demain dans la grande ville de Leòn. Ce sera après demain. Par contre cela m'a permis de m'arrêter dans une super Albergue. Pour 8€ c'est presque le club med! (voir photo). Toute l'après midi j'ai laissé mes pieds à l'air sous le soleil réparateur. Le petit orteil va beaucoup mieux. Mais je ne tenterais pas de rattraper le retard qui me ferait faire une étape à 44km et 11h de marche. Oh non. Pas deux fois la même erreur.

D'autre part le projet d'avoir mes deux frères qui me rejoignent le 31/5 pour finir ensemble le chemin semble se confirmer. Seul petit problème ils ont prévu de me rejoindre juste le jour où je fais une étape très dure avec une ascension à 1 500m. .. Je leur ai gentiment recommandé d'attendre un jour de plus pour me rejoindre plutôt sur la descente. Sinon je crains que leur camino se résume à une étape unique...mais je me ferais un plaisir de les prendre en photo dans la montée (joke).

Pour l'instant long repos, bonnes bières et tapas dans ce village aux allures mexicaines

.Le soir j'ai mangé avec Usun Park, un américain originaire de Corée du Nord, et retraité d'une entreprise travaillant pour un sous taitant de la defense americaine (societe SEIC) sur des projets stratégiques. Il a par exemple etait envoyé et vécu 10 ans sur une minuscule île de 1,6 km de large par 5 km de long au large d'Hawaï à développer une usine de destruction des anciens missiles nucléaires obsolètes. Sa femme l'a envoyé sur le chemin de compostelle pour le changer m'a-t'il dit mais je n'ai pas osé lui demander ce qu'elle lui reproche...j'espère au fait qu'il n'est plus trop radioactif.

--

3:30 12.4km .... oops! ridiculous!

There is a saying of the camino that says "we know when we start on the road to Compostela but you never know when you arrive ..." Today's stage  is there to remind me this saying. Explanation.  Yesterday I was pleased to have covered  a 41km long walk (oh how proud I was ...) but not for long. From the beginning this morning I felt that the small right toe started to  hurt.  I had a blister  for a few days but I forgot yesterday to remove the  bandage after the shower. The moisture under the bandage worsened the condition of the toe. Arriving at Burgo Ranero , after 3:30 walk,  I decided to stop for the day. All the planned schedule was jeopardized (see the new itinary). I again lost a day.  I had to be tomorrow in the great city of Leòn. This will be the day after tomorrow. At least  this allowed me to stop in a super Albergue. 8 €  and it looks like a resort ! (See photo). All afternoon I left my feet exposed to the sun, the best medecine!   The little toe is much better now. But I would not try to catch up again this day : that would make me one 44km stage (11h hour walk) . Oh no, not the same mistake twice.

On the other hand the project to have my two brothers  join me on may 31st and finish the camino to Compostelle with me seems  to be confirmed. Only a small problem : they planned to join me just the day I have a very hard stage with a climb at 1 500m. .. I kindly recommend them to wait one more day and join me  on the city downhill. Otherwise I fear that their camino boils down to a single stage ...

For now long rest, good beers and tapas in this Mexican look alike village.

The Evening I ate with Usun Park, a North Korean native american who retired from a company working as a subcontractor  of the American defense (SEIC company) on strategic projects. For example, he was sent and lived 10 years on a tiny island of 1 mile wide by 3 miles long off Hawaii in developing a destruction plant of old obsolete nuclear missiles. His wife sent him on the road to Compostella to change him he said. But I did not dare ask what she reproaches him ... I hope he is not too radioactive by the way.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |