La vie est belle !!! 2012 Tour du monde 1 travel blog

Un bon café

Une petite pause

Spritz time

Vaporetto

Bella Venezia

Pont qui relie à la gare centrale

Rouge impair gagne ...

Le train est à l'heure

Vérone

Bella Chantal

Arène de Vérone

Castelvecchio : forteresse de Vérone

coucou c'est moi

Belle vue

 

 

Belle vue de Vérone

Oû est Chantal ?

Amore !!!

Un porte bonheur !

Allô môman

Vue panoramique de l'Arène

Grande scène

Jeu d'éclairage

Où est Aïda ?

Décor imposant

Belle finale !


Jour 4

Départ en train de Venise vers Vérone.

La journée débute avec 2 bons cappuccini et « caffé latte » suivi d’une dernière visite du quartier avant la pause « Spritz ».

Nous avons une vue face à la mer et accès au « Vaporetto » express vers la gare de train de Venise Santa Lucia.

Nous prenons le temps pour faire une dernière visite de Venise qu’est le quartier du Ghetto juif ainsi que le casino à proximité du train.

Le prix des billets de train régional est de 14 euros pour 2 personnes. Nous sommes dans un train moderne, rapide et confortable. Le contrôleur du train vérifie les cartes d’embarquement. Sans le savoir, nous sommes fautifs… dans le mauvais train pour la même destination. Nous devons payer au contrôleur une somme de 42 euros sur le champ !!! (Grazie mille).

L’hôtel est situé dans le quartier industriel. Michel croit que nous ne sommes pas très loin. Après 90 minutes de marche avec les valises (heureusement elles sont compactes), chaleur comprise et informations demandées à diverses personnes, nous arrivons à destination… Heureusement que la marche ne nous fait pas peur…

L’hôtel Ibis est bien mais la restauration semble douteuse, cela ressemble à une nourriture de cafétéria…Sans commentaire. Nous prenons le taxi vers le centre de Vérone pour manger un bon repas dont nous ne regrettons pas le déplacement. L’Osteria Dal Cavaliere est un nom à retenir avec un bon choix de vin Valpolichella (tablette). Nous entrons à 22 heures fatigués de notre journée. Le lendemain matin le bruit de l’aspirateur me réveille. Je trouve curieux que la femme de ménage fasse du bruit si tôt… Il fait encore sombre dans la chambre, tout laisse croire que nous sommes encore la nuit…il est en fait 11 heures !!! Les toiles dans les fenêtres font bien le travail, elles sont opaques. Jamais nous nous sommes levés si tard… Je crois que nous devons modérer un peu et relaxer davantage.

Nous passons la journée à Vérone à marcher dans les rues, visiter le théâtre Romain dont plusieurs spectacles sont présentés et bien sûr prendre de bons Spritz à la Piazza Dei Signori. Nous retournons voir le balcon de Juliette, lieu de prédilection de Roméo pour lui chanter la pomme… Michel a quelques écarts de conduite et je me donne à cœur joie à discuter au téléphone avec mon Roméo.

En soirée, place à l’Opéra Aïda de Verdi dans l’Arène de Vérone. Un spectacle grandiose, impressionnant et combien remarquable. Michel a pris de magnifiques photos durant le spectacle. La pierre sur laquelle nous étions assis avait été réchauffée durant toute la journée ce qui la rendait très chaude sur le fessier. Un Opéra qui n’a rien à envier à l’Opéra Carmen que nous avons vu quelques jours plus tôt.

La demi finale du foot a lieu durant la prestation de l’Opéra dans l’Arène. L’écho des partisans festifs et heureux de la conquête se fait retentir de façon assez flagrante dans l’Arène. Nous nous attardons pas dans la ville trop longtemps de peur d’être pris dans des bouchons et émeutes comme à Montréal avec les Canadiens. Nous prenons un taxi vers notre hôtel et déjà nous voyons des partisans debout sur un autobus de la ville à crier et chanter « viva Italia… »

Un bon repas à l’Osteria Dal Cavaliere est un incontournable…nous ne sommes pas déçus. Inutile de dire que dans la majorité des restaurants nous mangeons très bien par contre il faut se méfier et s’éloigner des restos attrape touristes. On doit se laisser guider par les habitués du coin. La nourriture est simple, goûteuse et sans prétention… Tout goûte bon : Le Prociutto fraîchement tranché est excellent avec une mozzarella di Buffala, la roquette sur la pizza d’une simplicité mais combien savoureuse !!! Et que dire des « Pasta » maison avec un filet d’huile d’olive… Tout est bon !!! Nous n’avons pas fini de marcher pour brûler nos calories ingérées.

Il ne faut pas se surprendre d’une charge additionnelle pour manger au restaurant, c’est ce que les Italiens appellent le « Coperto ». Il varie de 1 euro 50 à 3 euros par personne selon le restaurant. Contrairement à nous en Amérique du Nord, le pourboire n’est pas coutume en Europe. Il faut s’en tenir au total de l’addition sans plus à moins d’une très grande satisfaction sur le service.

Il faut aussi savoir qu’un café bu au comptoir sera deux à trois fois moins cher que celui pris sur la terrasse…Un touriste averti en vaut deux !!!

Suite...direction Milan via un arrêt à Pischiera del Garda en train.

Chantal et Michel

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |