Camino Francès - Saint Jacques de Compostelle travel blog

C'est Maria qui voyage avec un pelerin - This is Maria who...

Les vastes paysages de la Meseta vue d'un petit col - Huge...

Christophe mon compagnon d'étape - Christopher my companion for this stage

Moi dominant la Meseta - It's me on top of the meseta

Après la montee vient la descente - After the climb there is...

gentils coquelicots

blés verts et blés jaunes - green wheat and yellow wheat

La fin de l'étape arrive - Getting closer to the stage end

canal Castilla

Et voilà

l'église romane de Fromista


35km - 8h45

je suis dans le sas en transition vers le futur. La magie du camino. Pourquoi? J'ai commencé le Camino le 9 mai. Comme les étapes sont assez normalisées, je retrouvais régulièrement ceux qui ont démarré comme moi le 9. Des liens se créent.  Ce groupe avait plutôt une ambiance et culture anglosaxone car constitué de nombreux Anglais, Américains,  Australiens, Neozelandais. Et puis j'ai dû rester un jour de plus à Los Arcos à cause de la blessure au genou. Je me suis trouvé décalé d'une journée et j'ai donc intégré un groupe qui est parti un jour plus tard, le 10. Ce groupe est constitué de nombreux Français. Autre ambiance. J'avais décidé d'allonger les étapes à partir du 22 mai pour rattraper mon jour de retard. Le retard devrait être rattrapé le 25/5. Je suis donc dans ce sas où je laisse progressivement derrière moi le groupe actuel pour me retrouver avec ceux du début du chemin.  Ça a commencé dès ce soir où j'ai retrouvé le couple de polonais que j'ai pris en photo au début du périple.  Très surpris de me revoir après tout ce temps. Il pensait que j'avais abandonné.  Le 25/5 c'est le reste du groupe de départ  que je vais retrouver certainement : Kate l'australienne et son pere, les jeunes américaines,  Bob le District Administrator Américain, Frédéric le retraité Français avec qui on s'est perdu près de Los Arcos ...Ce rattrapage est important pour pouvoir arriver dans les délais à Fisterra,  après Compostelle. 

Aujourd'hui interminable étape mais si belle au milieu de ces étendues gigantesques de blé vert parsemés de coquelicots et bleuets. Moment un peu difficile avec le passage d'un mont avec une pente à 12% sur 2km.

Mes compagnons de route Français Christophe,  Claudine et Françoise se sont arrêtés avant Fromista, épuisés. Moi j'ai continué. Je ne les reverrais peut être plus sur le camino.  Échange  de contacts email et téléphone. J'ai trouvé l'énergie nécessaire pour aller 6,5km plus loin, 1h15 de marche supplémentaire pour atteindre Fromista. Retour vers le futur.

--

35km - 8:45

I am in the  "transition sas" to the future. The magic of the camino. Why? I started the Camino May 9 and because all the stages are pretty standard, all folks who started on that date made progress at the same pace.I got to know them. Friend relationship  are created. This group had a rather Anglo-Saxon cultural atmosphere because composed of many British, Americans, Australians, New Zealanders. But  I had to stay one more day in Los Arcos because of the knee injury. I found myself shifted one day so I joined a group that started a day later, on the 10th. This new group consisted of many French folks. Different atmosphere. I had decided to extend the daily length of the stages as of May 22nd to make up my day late. The delay should be caught up on May 25th. So I'm in this sas (tunnel) where I gradually leave behind me the current group to find me with those who started with me at the beginning of the camino. It started tonight where I found the Polish couple I photographed at the beginning of the journey. Very surprised to see me after all this time. They thought I had given up. I think on May 25t I should meet with the rest of the starting group : Kate and her father (Australian), The American young girls, Bob  the American District Administrator, Frédéric the french retiree with who we got lost close to Los Arcos. ..This Catch up is important to be able to arrive on time in Fisterra after Santiago.

Today it was a never ending  stage but so beautiful in the middle of these huge landscape of green wheat dotted with poppies and blue flowers. Moment a little difficult with the passage of a mountain with a slope of 12% for 2km.

My fellow French Christophe,  Claudine and Francoise stopped before Fromista, exhausted. I continued on. I will see them again may be further on the camino. We exchange contact information email. I found the energy to go 6.5 km further, extra walking 1h15 to reach Fromista. Ready to be back to the Future.

 .



Advertisement
OperationEyesight.com
Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |