La vie est belle !!! 2012 Tour du monde 1 travel blog

Le roi Stanislas

Château devenu Hôtel de ville

Opéra National de Lorraine

Vue panoramique de Place Stanislas 1/3

2/3

3/3

Arc de Triomphe pour glorifier Louis XV

 

Grille réalisée par Jean Lamour, serrurier de Stanislas

Ville aux Portes d'Or

 

 

 

La Marquise ornée

Le beau Mitch

Spectacle haut en couleur

Effet visuel

Son et Lumière sont au rendez-vous Place Stanislas

La lune était au rendez-vous

Au jardin Godron

Prise 2

Gargouille au Palais Ducal

Prise 2

La porte d'entrée au Palais Ducal

Basilique Saint-Epvre de Nancy

À l'intérieur de magnifiques vitraux

Prise 2


Lundi le 30 juillet jour 35

Départ de Strasbourg vers Nancy dans la Champagne-Lorraine. La durée du voyage est de 90 minutes en train régional.

L'hôtel est situé près de la gare.

Aussitôt les bagages déposés, nous nous dirigeons vers la ville vielle comme disent les Nancéiens.

Nous avons modifié notre itinéraire. Nous devions aller vers l’Autriche mais nous avons bifurqué vers la Champagne à la découverte de la ville de Nancy. Alors que nous étions à Colmar, nous avons regardé un reportage à TV 5 sur cette ville, il n’en fallait pas plus pour nous conquérir d’autant plus nous étions à proximité.

Nancy, autrefois sous la gouverne du Roi Stanislas ‪Leszczynski‬, père de Marie Leszczyńska et beau-père de Louis XV.

Le roi Stanislas de Pologne a été déchu et son gendre le Roi XV lui a donné la ville de Nancy à régner sans toutefois mandater des gens à gouverner Nancy à l'insu du Roi Stanislas.

Ce roi a fièrement développé la ville, l’a embellie de jardins et fait construire un somptueux château.

La place Stanislas est considérée comme la plus belle place royale d’Europe, joyau de l’ensemble architectural du XVIIIe siècle inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Elle est entourée de grilles finement ouvragées et rehaussées d’or (Cité aux portes d’or) et de fontaines majestueuses. L’Hôtel de ville, l’Opéra-Théâtre et le musée des Beaux-Arts occupent une partie de la place.

En soirée, à 22h45, un spectacle de son et lumières s'anime sur les bâtisses de la place Stanislas. Un spectacle grandiose, de très grande qualité et savoir faire...tel le moulin à images de Québec. La pleine lune faisait aussi partie du spectacle malgré la soirée nuageuse.

Nous avons appris en allant à l'office du tourisme que la ville de Nancy était le lieu de la madeleine, petit gâteau bien apprécié par le Roi Stanislas et de la Bergamote plus précisément les bonbons des Sœurs Macarons.

La Madeleine telle que connue de nos jours existe depuis le 18e siècle. Un jour de l'an de grâce 1755, le roi Stanislas reçu pour invités Voltaire et madame de Châtelet qu'il savait des hôtes très gourmands. Pour l'occasion il demanda à sa cuisinière, Madeleine, de préparer une sucrerie inédite.
Celle-ci proposa à ses hôtes de petits gâteaux aux ventres rebondis qui furent déclarés fameux notamment pour la finesse due au parfum subtil de la bergamote.
Le roi Stanislas apprécia tellement ces gâteaux qu'il en envoya un colis à sa fille, Marie épouse du roi Louis XV à la cour de Versailles.
La pâtisserie fut tellement appréciée qu'on décida de l'appeler Gâteau de la reine, mais celle-ci préféra l'appeler, Madeleine, du nom de celle qui avait inventé ce gâteau aujourd'hui célèbre.

Le Bergamotier est apparu accidentellement sous forme d'hybride, dans les champs d'agrumes d'Italie du sud (Calabre), entre les XIVe et XVIe siècle. Cet agrume se reproduit par greffage d'un citronnier sur un oranger sauvage. On recueille son essence naturelle après avoir râpé et centrifugé le zeste. En mélangeant cette essence naturelle à un sucre cuit, la Maison des Sœurs Macarons fabriqué la Bergamote, ce bonbon raffiné et d'une belle teinte ambrée au goût inimitable.

Bien avant 1750, René d'Anjou puis René 11, tous deux Ducs de Lorraine et Rois de Sicile introduisirent l'essence de Bergamote à Nancy.

À partir de 1750, la Bergamote est exclusivement réservée à la Royauté. Gilliers, chef de cuisine du Roi Stanislas, confectionne du sucre d'orge à la bergamote qui devient rapidement le bonbon favori du Roi.

En 1857, la Bergamote devient une spécialité Nancéienne " grand public " grâce au confiseur Godefroy Lillig qui va lui donner sa forme carrée définitive. La Bergamote a un Label de qualité depuis septembre 2000. La maison des Sœurs Macarons possède le label européen IGP (indication géographique protégée). Seul ce label IGP garantit : une qualité d’essence, une qualité de fabrication et une qualité d’emballage et donc l’appellation « Véritable Bergamotes de Nancy ». La Bergamote est la première confiserie française à obtenir l’IGP.

Une autre découverte, les mirabelles, ces fruits similaires aux prunes, sont nombreuses dans la Lorraine. La mirabelle est le fruit du mirabellier, variété de prunier. C’est un fruit répandu spécialement en Lorraine et dans l'extrême-nord de l'Alsace (Outre-Forêt). Avec environ 15 000 tonnes annuelles, la Lorraine fournit approximativement 80 % de la production mondiale.

Nous en avons mangé au petit déjeuner et plusieurs marchands en vendent. C’est un peu comme nous au Québec avec nos excellentes fraises …

Nancy, comme plusieurs villes de France, à de magnifiques cathédrale et église avec des gargouilles qui ne passent pas inaperçues malgré le fait qu'on ait à lever la tête pour les voir.

En architecture, les gargouilles sont des ouvrages sculptés d'évacuation des eaux de pluie des toitures, propres à l'art roman puis surtout gothique. Elles sont généralement des figures grotesques.

Entry Rating:     Why ratings?
Please Rate:  
Thank you for voting!
Share |